Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2018 4 18 /01 /janvier /2018 19:51

Le journal Ouest-France en faisait écho samedi dernier. Ça c'est passé le 5 janvier. Dans cette ville de Tamatave, Coeur du Monde a financé 3 classes en 2014, 3 en 2016 et 3 en 2017.

Ci-après, le message que nous avons reçu des Frères de St Gabriel, Frère Olivier et Frère Ignace, résumant les faits.

 

Tamatave le 07 janvier 2018

Frères et Ami(e)s

Le 05 janvier 2018 à 11h 30 mn, le cyclone AVA a rentré dans la ville de Tamatave. Le vent  souffle du Sud vers le nord et a emporté une partie du toit de nos garages. Ce vent a emporté aussi  toutes les tôles transparentes de l’atelier. A 13h, il y avait un moment où le soleil revient. René qui a de l’expérience, nous dit, il faut mettre la protection côté Nord  du bâtiment administratif du centre  mais après 30mn tranquille, le vent a soufflé très fort.

A ce moment, c’est la maison de la communauté  et l’école qui ont subits des dégâts. À la communauté les plafonds ont surmonté de 12cm. Il n’y avait pas de temps tranquille pour dormir. Nous avons dû rester au réfectoire c’était l’endroit plus sûr.  L’eau atteint nos chevilles dans nos chambres les matelas mouillés. Nous étions dans la nuit totale, pas d’électricité.

Le 06 janvier, le frère Olivier part de 5h 00 à l’école. Il avait vu le dégât laisser par le ce cyclone. Les toits sont tous emportés.  Vers 8heurs, il revient à la communauté pour nous annoncer la nouvelle. Quelques munîtes de son arrivée, le frère Edwine arrive et annonce que le toit de sa maison à Analamalotra est partie aussi. Il n’a pas pu dormir dans la maison. Il est resté dans la voiture pour veiller car les voleurs rodent autour.

Frères René et Edwine sont allés à l’école pour aider le fr Olivier. Après 30 mn, ils sont revenus car ils n’ont pas pu rejoindre Fr Olivier. Des arbres et  des poteaux électriques  sont tombés sur la route ont empêchés la voiture de poursuivre la route. C’était dans l’après-midi que nous avons pu rejoindre fr Olivier à l’école après avoir réparé ce qui était urgent dans la maison de la communauté.

La ville est détruite à 90%, il n’y a pas d’électricité, de l’eau par conséquent, il n’y a pas du pain. Les gens sont tous dans les besoins. Le samedi, les gens se mettent en rang devant les quincailleries pour acheter des tôles ou des pointes. Les marchands ont multipliés les prix fois deux.

Ce matin, il n’y a pas grand-chose au marché. J’ai pu avoir un kg de viande et un kg de haricot après un heur de fil d’entente.

                Pour l’école, le fr Olivier a pris la décision d’alterné la classe. Les plus petits (petite section jusqu’en 10ème étudient dans la matinée et le reste l’après-midi. Au centre, nous serons dans la réparation peut-être durant deux semaines. Mais le grand problème c’est le courant électrique. La Jirama (EDF) est détruite à 70%, nous aurons peut-être le courant après deux ou trois semaines.

                Nous demandons d’aide à tous ce qui peut nous aider.

Fraternellement !

Olivier et ignace 

A MADAGASCAR LE CYCLONE AVA A DÉTRUIT 80% DE LA VILLE DE TAMATAVE
A MADAGASCAR LE CYCLONE AVA A DÉTRUIT 80% DE LA VILLE DE TAMATAVE
A MADAGASCAR LE CYCLONE AVA A DÉTRUIT 80% DE LA VILLE DE TAMATAVE
A MADAGASCAR LE CYCLONE AVA A DÉTRUIT 80% DE LA VILLE DE TAMATAVE
A MADAGASCAR LE CYCLONE AVA A DÉTRUIT 80% DE LA VILLE DE TAMATAVE

Suite à nos échanges avec le Directeur de l'école, Frère Olivier, Coeur du Monde a décidé dans un premier temps d'aider tous les enfants qui ont perdu leurs fournitures scolaires, suite au cyclone.

Nous attendons de leurs nouvelles afin de connaître les besoins urgents.

Quelle désolation !!!

Aidons selon nos possibilités.

Merci pour tout.

Patrick

Partager cet article
Repost0

commentaires